politique

Ixelles en selle : le vélo, une priorité du futur collège communal

Faute d’aménagements cyclables, les cyclistes ixellois partagent la route avec les autres moyens de transport (Guylaine Germain)
29-11-2018   Guylaine Germain

Le nouveau bourgmestre Ecolo d’Ixelles entrera en fonction le 6 décembre. Avec son équipe d’échevins, il souhaite aménager la commune pour introduire une mobilité plus douce.

Selon des mesures du groupe Ecolo-Groen, la qualité de l’air que nous respirons à Ixelles se dégrade. C’est pourquoi la mobilité est au cœur des préoccupations du nouveau collège. Pour Yves Rouyet, prochain échevin en charge de la Mobilité, valoriser l’usage du vélo est une priorité. Il souhaite notamment améliorer les itinéraires cyclables, créer des pistes sécurisées et multiplier les aménagements pour les vélos (boxes, arceaux, parkings).

Les cyclistes ixellois en ont ras le casque
George Moga est vendeur de vélos à 2wheelsgood sur la chaussée d’Ixelles. Selon lui, l’utilisation du vélo « se propage, mais on est toujours en retard par rapport à l’Allemagne ou les Pays-Bas ». Il est déçu des politiques actuelles en matière de mobilité et il espère que cette vague Ecolo aménagera des infrastructures plus nombreuses et plus sures. Lui-même ne circule que rarement sur les pistes cyclables de la capitale car « elles sont mal pensées et parfois dangereuses ». Le jeune vendeur milite dans le quartier pour inciter les citoyens à abandonner la voiture au profit du vélo. Il souhaiterait aussi que plus de journées sans voiture soient organisées. Et il n’est pas le seul à avoir des revendications.

 

Pourtant, l’ASBL Pro Velo avait récompensé Ixelles d’un Bike Brussels Award pour sa politique proactive en matière de mobilité et l’aboutissement de projets innovants. Le nouveau bourgmestre vert Christos Doulkeridis a donc du pain sur la planche pour améliorer l’espace public de la commune.

Archives

Créations éditoriales