Le bio, une collaboration entre flamands et wallons

15-11-2017  

L’agriculture biologique gagne du terrain en Belgique. Les producteurs comme les consommateurs se tournent de plus en plus vers le bio. Cet engouement touche tout le pays, mais de façon inégale d’une région à l’autre. 

En seulement 10 ans, le nombre d’hectares cultivables « bio » a presque triplé. Aujourd’hui, plus de 5% de la surface agricole belge est réservée à l’agriculture biologique. La part du secteur agricole dans l’économie belge n’a pas dépassé les 1% depuis 1983, pourtant la production en agriculture biologique ne cesse d’augmenter.

 

Infogram

La Wallonie est la grande championne de la production biologique. En Flandre, l’augmentation de la production est moins marquée.

Infogram

Pour Stéphanie Chavagne, de l’ASBL Biowallonie, ces chiffres s’expliquent par deux facteurs. « Les espaces agricoles flamands et wallons sont environ aussi nombreux. Par contre, en Wallonie ces espaces sont plus vastes. Or, les élevages bio demandent de grandes surfaces exploitables. Deuxièmement, le secteur de la transformation des produits bio est plus développé en Flandre. Concrètement, la Wallonie produit du bio, et la Flandre utilise la production wallonne pour les transformer en produits bio comme des yaourts, par exemple. C’est une collaboration entre les deux régions, au final » .

Pour le ministre de l’agriculture wallon, René Collin, le bio a de l’avenir en Wallonie.

Une consommation plus marquée à Bruxelles

Les produits bio ne bouleversent pas encore le quotidien des Belges. Seuls 9% des ménages consomment du bio chaque semaine. Ces chiffres continuent d’augmenter, surtout à Bruxelles (+ 47% en 2016), où la part du budget consacré à l’alimentation bio est plus importante. La part des produits bio sur le marché belge, quant à elle, varie en fonction du type de produit.

 

Infogram

En Belgique, le bio est une affaire d’équipe. La Wallonie produit, la Flandre transforme et la Région bruxelloise consomme.


crédits photo : pixabay.com

Article : DECHAMPS Clément – HARROUCH Hanan

Archives