politique

Le conseiller communal : un élu aux multiples missions

Les conseils communaux sont publics, les citoyens peuvent donc y assister mais sans participer au débat. (Crédit photo :Jamila Abarkioui)
29-11-2018   Jamila Abarkioui

L’installation des conseillers communaux aura lieu la première semaine de décembre. L’occasion de se concentrer sur cet acteur incontournable de la vie communale.

Ce lundi, en région bruxelloise, la prestation de serment des bourgmestres a commencé. Mais ils ne sont pas les seuls à prononcer la célèbre phrase : « Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge ». A leur tour, les conseillers communaux prêteront serment avant leur entrée en fonction.

Tous les six ans, à l’occasion des élections communales, les mandataires sont élus directement par les électeurs. Le nombre de conseiller dépend du nombre d’habitant de la commune, il varie entre 7 et 55 membres.

Des fonctions multiples

C’est aux conseillers communaux qu’est confiée la charge d’élire les échevins. C’est aussi eux qui votent les règlements, les arrêtés communaux, le budget et le compte. Mais le rôle d’un conseiller communal ne s’arrête pas là. Le conseil communal contrôle le Collège. Le Collège est constitué du bourgmestre et de ces échevins. « Le conseil, c’est le parlement à un niveau local » précise Rajae Maouane, conseillère communale fraichement élue, à Molenbeek.

Un relais avec la population

Un relais avec la population

« Notre rôle c’est relayer la demande des citoyens » souligne Rajae Maouane. Le conseiller communal apparait comme un lien entre la commune et la population. Le conseiller peut ainsi via ses interpellations traduire les inquiétudes, ou les requêtes des habitants.

Des actions mises en place

Ce rôle de conseiller communal s’illustre par des actions concrètes appliquées aujourd’hui. « Nous (les conseillers) avons adopté une motion pour que Molenbeek soit une commune hospitalière » évoque Khadija Tamditi, conseillère communale réélue. Des actions plus symboliques peuvent aussi être adoptées par les conseillers ; comme l’exemplifie Rajae Maouane : « Nous avons nommé une salle communale Nelson Mandela ».

Archives

Créations éditoriales