politique

Les éventuelles promesses sociales de la nouvelle coalition à Uccle

Place Danco à Uccle centre, l’un des lieux de concentration des habitants à faibles revenus. (Marine Dechouwer)
29-11-2018   Deschouwer Marine

L’actuelle coalition à Uccle se compose du MR, de Ecolo-Groen et du CDH. C’est un fait connu dans la commune d’Uccle, il existe une dualité “pauvre-riche” qui devient de plus en plus importante. Pourtant malgré ce revirement à gauche les réformes sociales ne semblent pas au goût du jour.

La commune d’Uccle est souvent comparée au “Beverly Hills” de Bruxelles. Cela s’explique par son nombre assez élevé d’habitants aisés et les quelques milliardaires qui résident dans la commune. Cependant, depuis plusieurs années nous remarquons une augmentation des habitants à faibles revenus. Une population souvent mise de coté mais dont le nombre a doublé en à peine 15 ans. Dans ces quartiers, le taux de chômage peut même frôler les 25%. Il s’agit donc là d’un véritable enjeu pour les politiques.

D’après le chef de Cabinet du bourgmestre MR Boris Dilliès, ce dernier a toujours souhaité intégrer les actions sociales. Il précise d’ailleurs que 20% du budget est dédié à celles-ci. Le bourgmestre le dit d’ailleurs souvent sa volonté est de sortir des clichés,” Uccle est une ville diversifiée et multiculturelle”.

Les nouveautés apportées par Ecolo

Pour Maelle Brouwer du parti Ecolo et conseillère communale à Uccle il est un peu tôt pour aborder les changements que la nouvelle coalition pourrait apporter au niveau social. En effet, la nouvelle déclaration politique ne sera signée que la semaine prochaine mais pour elle nous ne verrons pas de changement radical. “La coalition reste très centriste même si elle sera légèrement moins à droite qu’auparavant.” Elle ajoute “le CPAS d’Uccle est quand même le deuxième de la ville de Bruxelles ce qui est assez encourageant. “Cependant, Ecolo a quand même fait part de quelques critiques notamment concernant l’argent dédié au CPAS qui n’était pas suffisant pour couvrir tous les frais. Elle conclut en nous apportant tout de même une nouveauté : “la commune sera dorénavant inscrite comme commune hospitalière”. En effet, c’était une volonté d’Ecolo de faire passer ce texte. Le projet a pu aboutir malgré l’abstention du MR lors du vote.

Archives

Créations éditoriales