société

Mariage homosexuel : une évolution différente d’un genre à l’autre

16-11-2017  

crédit : Guy de Taipei

Le 30 janvier 2003, la Belgique adoptait la loi pour légaliser le mariage homosexuel. L’étude de Statistics Belgium a démontré une évolution différente des mariages et divorces gays et lesbiens.

Taux de présence des enfants sur Facebook
Infogram

En 2004, on constate une rapide augmentation du nombre de mariages entre hommes. Les couples gays qui se sont mariés cette année-là en Belgique sont considérablement plus nombreux que les couples lesbiens. Selon un représentant d’Homoparentalité, énormément de couple gays attendaient depuis des années de pouvoir se marier. Cela explique que l’engouement ne soit plus le même que durant premières années. Tous ces couples dans l’attente se sont mariés et à présent ils peuvent le faire quand ils le souhaitent. Les couples lesbiens, se sont, eux, lancés moins vite, « cela pourrait être dû au fait que la loi sur la coparentalité permette aux deux mères d’avoir les mêmes droits sur leur enfant sans pour autant être mariées », explique le représentant.

Infogram

Nous pouvons également observer que les divorces ont augmenté de manière exponentielle. Homoparentalité affirme qu’il y a plus de couples mariés aujourd’hui. Il est donc normal que les chiffres soient plus importants qu’auparavant. Les femmes, quant à elles, sont plus nombreuses à divorcer. Maks Banens, socio-démographe, déclare qu’on ne peut que spéculer sur ce constat. Les fait que les femmes supportent moins bien l’extra-conjugalité pourrait, à son avis, en être la raison. « On observe la même chose dans les couples hétérosexuels, où là aussi, les femmes demandent plus souvent le divorce que les hommes, que l’extra-conjugalité vienne des hommes ou d’elles-mêmes », ajoute-il.

1er Mariage gay en Belgique

Kelly ROLAND / Asli SANTORO

Archives

Créations éditoriales