Russie : 1 chance sur 2 d’être dans le dernier carré

15-11-2017  

Organiser la Coupe du Monde de football permettrait de réaliser de bons résultats. En effet, comment se fait-il que 13 des 21 pays organisateurs ont au moins atteint la demi-finale du tournoi?

Plus de 60% des nations qui ont organisé la Coupe du Monde ont performé durant celle-ci, selon les chiffres récoltés sur le site de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association). Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène, comme l’explique Alex Teklak, ancien joueur de Division 1 nationale et consultant foot en télévision et radio belge :

« Le fait de l’organiser est un engagement social particulier. Il y a un effet d’identité qui se crée et la motivation des joueurs est sublimée. En plus de ça, lorsqu’un pays organise un tel tournoi, il est directement qualifié. La préparation est toute autre. L’équipe peut directement se concentrer sur le mondial sans devoir passer par les qualifications ».

Untitled infographic
Infogram
  • Vainqueur : Uruguay, Italie, Angleterre, Allemagne, Argentine, France.
  • Eliminé 1/2 finale : Chili, Italie, Corée du Sud, Allemagne, Brésil.
  • Eliminé 1/4 finale : France, Suisse, Mexique (2x).
  • Eliminé 1/8 finale : Espagne, Etats-Unis, Japon.
  • Défaite en finale : Brésil, Suède.
  • Eliminé 1er tour : Afrique du Sud.

 

Entre 1930 et 1998, 16 tournois ont été organisés, dont 7 en Amérique et 9 en Europe. Durant cette période, la diversité des candidatures n’est pas grande. Ce sont les pays emblématiques du football qui dominaient les propositions. Pour preuve, Il a fallu attendre 2002 pour voir le continent asiatique accueillir la Coupe du Monde, et 2010 pour que le tournoi se déroule sur le sol africain. L’Afrique du Sud a d’ailleurs été le seul, avec le Brésil en 2014, à bénéficier du principe d’alternance des continents. Ce principe permettait aux pays émergents d’organiser le tournoi. Malheureusement, la FIFA a décidé d’abolir cette règle en octobre 2007. En effet, l’Europe considérait, en tant que terre principale du football mondial, qu’il était normal qu’elle mérite plus qu’une Coupe du Monde tous les 24 ans.

Infogram

D’un point de vue sportif et socio-économique, c’est un atout pour le football et pour les nations d’organiser une Coupe du Monde dans des pays différents. Même si les prochaines éditions sont inédites, c’est un autre facteur qui influence désormais les choix : l’argent. La manière dont les pays obtiennent la Coupe du Monde se passe en coulisses, et malheureusement, la population reste souvent naïve face à ce phénomène. Le Qatar en est le parfait exemple.

Crédit photo: Александр Вильф

Inès DELPATURE / Maxime DENISON / Jâd EL NAKADI
Archives