« The Sister », une grande soeur qui vous veut du bien

10-12-2015  

Emma Palacios Pagès a inauguré le 12 septembre 2015 un café unique à Bruxelles. « The Sister » vous accueille à deux pas de la Grand Place avec un assortiment de produits bios et locaux.

 

Perdu. Pour ma défense, et bien que située sur la Grand Place, elle est minuscule cette rue Chair et Pain. Quelques indications de passants et me voilà enfin à destination, le numéro 3. Le café « The Sister » est ouvert, j’y entre.

Je suis chaleureusement accueilli par l’un des managers de l’établissement : Emma Palacios Pagès, chaleureusement car, pour elle : « la Belgique est déjà un pays assez froid, il ne faut pas que les gens le soient en plus ! ». Difficile en effet de s’adapter au climat belge pour une jeune indépendante de 33 ans originaire de Barcelone, et ce même si cela fait déjà 11 ans qu’elle a foulé le sol du plat pays. Mais pourquoi venir ici en fait ? « En Espagne, c’est devenu très difficile dans le domaine de l’Horeca ces dernières années ». C’est notamment pour cette raison qu’Emma est venue à Bruxelles. Elle a travaillé dans différents cafés et restaurants de la capitale comme par exemple au Raphael Restaurant et au Soul. Très récemment et avec l’aide de Romain, son associé, et de Blaise, son mari, elle ouvert son propre établissement ; « The Sister », un rêve pour toute personne travaillant dans l’Horeca.

Un endroit unique à Bruxelles

Un café, oui, mais pas n’importe lequel. Ici tout est issu de l’agriculture biologique, mais attention il ne faut pas tomber dans les clichés. Tout d’abord le coût ; « The Sister » propose des produits locaux et de qualités à des prix tout à fait raisonnables. Ensuite, « les étiquette du bio et du local ne sont pas des arguments de vente » ; la volonté n’est pas ici de s’afficher comme étant établissement bio de plus. « Nous sommes un café ouvert tous les jours et à toutes heures, notre but est de proposer des produits alternatifs ».

publication

Encore une foule de projets à mettre en place

« Nous sommes jeunes et nous venons à peine d’ouvrir ! » L’inauguration a eu lieu le 12 septembre mais, déjà, de nombreux projets sont en cours : « il y a des concerts, des œuvres sont exposées sur les murs. Il y a également des cours de salsa le dimanche ! Mais tout cela prend du temps à mettre en place ». Il en va de même avec les nombreux fournisseurs spécialisés nécessaires à l’approvisionnement de produits frais ; les habitudes se prennent petit à petit mais Emma l’affirme : elle est confiante en l’avenir.

Benoît Deplasse

 

Crédits photos : Benoît Deplasse

Archives