Watermael-Boitsfort, un stéréotype à la sauce écolo

22-02-2017  

Watermael-Boitsfort est l’une des 19 communes de la région de Bruxelles-Capitale. Elle regroupe plus de 24 000 habitants qui comptent sur leur bourgmestre et sur le conseil communal pour assurer l’organisation de cette commune considérée par beaucoup comme l’une des plus vertes de la région.

Un manque de parité : Watermael-Boitsfort ne fait pas exception

Comme dans de nombreuses communes de la région Bruxelles-Capitale, les femmes occupent peu de postes au sein des conseils communaux.
Dans la commune de Watermael-Boitsfort, les femmes sont faiblement représentées. Elles ne sont que neuf au sein du conseil communal contre 18 hommes, soit le double.
Même constat pour le collège, il y a sept membres hommes dont cinq échevins, le président du CPAS et le Bourgmestre Olivier Deleuze, alors qu’il n’y a que deux femmes échevines. Ce manque de parité se constate également dans l’ensemble de la région. D’après le site des pouvoirs locaux de Bruxelles, depuis les élections de 2012, la proportion de femmes élues dans les conseils communaux bruxellois est de 41,5%.

Un conseil à l’image de ses électeurs

Watermael-Boitsfort est la commune avec la population la plus âgée de la Région-Bruxelles. D’après un article de la RTBF, en 2015 l’âge moyen des habitants était de 42 ans et 6 mois alors que la moyenne pour l’ensemble des autres communes est de 37 ans et 5 mois.
Cela se constate aussi chez ses représentants, en effet au sein du conseil communal ils sont 12 à avoir plus de 50 ans et un conseiller seulement a moins de 30 ans.

Le cumul: une pratique habituelle

Le cumul des mandats est très répandu en Belgique. D’après le site Cumuleo, en 2015 ils sont plus de 7100 mandataires à se partager plus de 47000 mandats, fonctions et professions, soit une moyenne de sept par personne.
Le cumul est également une pratique très courante dans la commune de Watermael-Boitsfort où six membres du collège sur sept cumulent plus de quatre mandats. La moyenne du nombre de mandats par membre du collège est de 6. C’est en dessous de la moyenne nationale même si le nombre de mandats cumulés reste conséquent.

Pour aller plus loin: Comprendre le scandale Publifin en cinq minutes

Un bourgmestre écolo : une première pour la région

Les derniers chiffres et graphiques montrent que la commune de Watermael-Boitsfort ne se démarque pas des autres communes du pays et la région.
Pourtant aux élections communales de 2012, Olivier Deleuze est devenu le premier bourgmestre vert de la région Bruxelles-Capitale. Sa nomination est due à une coalition avec le MR et le Gouvernement Municipal Humaniste (GMH). Ce parti est la fusion du gouvernement municipal et du cdH. Le parti écolo a quand même obtenu un pourcentage de voix de plus de 23 %. C’est un résultat élevé comparé aux communes de Bruxelles-Ville, Uccle ou Etterbeek, où le parti a obtenu entre 12% et 17% des voix. Ixelles est la seule autre commune de la région où le parti écolo a obtenu un pourcentage de voix de plus de 20%.

En savoir plus: Résultats des élections communales de 2012

Les autres membres du collège échevinal sont des membres du parti écolo, MR et GmH. Le conseil communal est lui composé majoritairement d’élus du parti DéFi, issus de la liste de l’ancienne bourgmestre.

Charlotte Médot, Vianney Menu, Luca Bellucci, Clément Tiberghien

Crédit photo: Wikipédia

Archives