GIC-GGB, un parti qui se veut proche des citoyens

Parmi les différents partis du conseil de Saint-Josse-Ten-Noode, le GIC-GGB occupe un siège grâce à Thierry Balsat. Ce Groupe d’Intérêt Communal touche deux communes en région bruxelloise et a pour objectif d’être proche des riverains. Rencontre avec ce conseiller quelque peu particulier.

Une idée qui vient de Molenbeek

Créé en 2014 par Youssef Lakhloufi (ex-cdH) et Dirk Berckmans (ex-NV-A), ce parti, à tendance socialiste, est à la base actif sur Molenbeek-Saint-Jean. Depuis quelque temps, il est également présent à Saint-Josse-Ten-Noode comme l’explique Thierry Balsat, conseiller communal et membre du GIC-GGB :

« J’ai rencontré ceux qui sont à la base du parti, on s’entend bien et on veut défendre les mêmes idées. Là-bas c’est GIC-GBB 1080 (ndlr : code postal de Molenbeek) et nous on a changé en 1210 (ndlr : code postal Saint-Josse-Ten-Noode). »

Etre proche du citoyen est vraiment un laymotiv pour ce parti local. « Etre proche du citoyen c’est pour moi indispensable, faire de la politique c’est une fois qu’on est élu, le mandat appartient aux citoyens. On est représentatif des citoyens », assure-t-il

Ce Groupe d’Intérêt Communal a une particularité, c’est un groupe politique et citoyen bilingue. Alors que les partis politiques sont francophones ou néerlandophones.

Un conseiller impliqué dans la vie de la commune

Thierry Balsat a un parcours atypique. Après avoir été sans domicile fixe, il travaille dans l’associatif et entre doucement dans la politique de sa commune avec un objectif bien précis.

« L’objectif n’est pas de défendre une philosophie de particratie mais plus une philosophie citoyenne de la réalité locale », raconte le Tenoodois.

Même s’il pense que pour l’instant les gens ne sont pas encore prêts à voter pour des indépendants, la présence de ceux-ci déstabilise les partis traditionnels.

Pour les élections de 2018, Thierry Balsat souhaite créer une liste indépendante en rassemblant des personnalités de Saint-Josse-Ten-Noode. « Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas une liste GIC-GGB en 2018 », rajoute le conseiller communal.

 

Crédit photo: Compte Twitter du GIC-GBB.

Celine Arnould, Busra Karaboga, Hugo Littow et Jamison Lins.

Lire aussi: Saint-Josse-Ten-Noode, une commune à majorité rouge.

COMMENTS

Leave a Comment