Le GAC du Centre, à la redécouverte des produits locaux

Au GAC du Centre, on a un objectif : consommer sainement en dégustant des produits locaux. D’où viennent ces produits? Comment fonctionne cette association? Michel Vandeneuker, l’un des fondateurs, nous explique tout.

Il est 14h. Michel Vandeneuker m’ouvre la porte de son « vinoshop » à Manage. Fondateur de Vinodis, une société de vente et d’achat de vins européens, il lance un jour l’idée de créer un Groupement d’Achats Communs. C’est ainsi qu’en 2013, Michel Vandeneuker, avec l’aide de quelques amis, créa le GAC du Centre.

Le concept

Le GAC est une initiative citoyenne axée sur l’alimentation. L’objectif ? Manger sainement en consommant des produits locaux.

Lors de sa création en 2013, le concept du GAC, c’était « je vais faire mes courses dans différentes fermes et je demande à mes copains s’ils ont besoin de quelque chose dans ces fermes. Puis, ça a évolué de manière assez importante », explique Michel.

Désormais, le principe est simple : tout passe par un bon de commande. Celui-ci propose plus de 200 produits de saison qui proviennent directement des producteurs de la région. Au menu : fruits, légumes, produits laitiers, viande, volaille, poisson, pain, etc. Les personnes souhaitant s’approvisionner n’ont qu’à passer commande via ce bon, en indiquant ce qu’elles souhaitent acheter et en quelle quantité. Les distributions ont lieu tous les quinze jours à La Louvière, Binche et Manage.

Le GAC du Centre a ses propres valeurs. C’est une initiative citoyenne qui n’est liée à rien ni personne, ce qui permet à ses membres d’être complètement autonomes.

De plus, « tout le monde est bénévole, donc on ne gagne pas d’argent en termes de rétributions. Et, on ne négocie pas avec les producteurs », explique Michel.

——-

Et Michel, il fait quoi dans tout ça?

En plus d’être à l’initiative de ce projet, Michel Vandeneuker est un peu « l’homme à tout faire » du GAC. Toutefois, il joue principalement un rôle de coordinateur entre les différents acteurs de l’association. Il s’occupe notamment d’arranger les rendez-vous entre producteurs et bénévoles, ainsi qu’entre bénévoles et adhérents.

Mais n’oublions pas qu’en plus de tout cela, Michel a une société à gérer ! En effet, il doit aussi s’occuper de Vinodis, une société d’achat et de vente de vins d’Europe, qu’il a lui-même fondée. Il travaille d’ailleurs souvent dans son petit « vinoshop » à Manage, qui fait également office de siège administratif de la société. De ce fait, il laisse le soin aux autres bénévoles du GAC de s’occuper de la préparation des colis et de leur distribution.

Voilà donc une façon de consommer « responsable » en redécouvrant des produits locaux, et ce sans même devoir arpenter les rayons des supermarchés !

———-

Image de couverture : Michel Vandeneuker / Crédit photo : Maureen Horlait

Image Thinglink : Distribution du GAC du Centre / Crédit photo : Facebook du GAC du Centre

Leave a Comment