COP23 : Face à l’urgence climatique, les politiques se réunissent

09-11-2017  

Du 6 au 17 novembre 2017, la COP23 a lieu à Bonn, en Allemagne, afin de discuter des problématiques qui touchent l’environnement.


L’année 2017 a été marquée par des catastrophes naturelles sévères causées par le changement climatique. Les ouragans Harvey, Irma et Maria aux Etats-Unis, le séisme au Chili et l’inondation au Niger, ont dévastés des régions entières, mettant ainsi en lumière l’importance de se pencher sur la question climatique. Le retrait de Donald Trump de l’Accord de Paris, signé par 168 pays, souligne l’urgence de cette question. Les Fidji, président de cette conférence, comprend particulièrement cette problématique, étant l’un des pays les plus touchés par le changement climatique.

La 23ème conférence sur le climat à Bonn est donc l’occasion pour les politiques de revoir leur engagements, mais aussi d’affiner la mise en pratique sur cet accord. Les pays les plus riches se sont engagés à débloquer 100 milliards de dollars chaque année jusqu’en 2020 afin d’aider les pays les plus vulnérables.

L’un des enjeux fort de cette conférence est de pousser les gouvernements à revoir à la hausse leurs objectifs afin de garantir des résultats. Sarah, membre de Comac, un cercle politique de l’Université Libre de Bruxelles, s’attend à « des accords plus ambitieux et contraignants ».Les experts s’attendent à une hausse de température de 4,8° C.

Le changement climatique affecte tous les pays du monde et notamment ses citoyens, ce qui explique la mobilisation de plus de 25 000 personnes à Bonn. Pour Sarah, ils veulent « faire entendre leur voix »

 

Crédit photo : Max Thabiso Edkins

Infogram
Archives

Créations éditoriales