société

Joëlle Van Zuylen : un potager au coin de la rue

10-12-2015   Magazine

Joëlle Van Zuylen est conseillère communale dans la ville de Schaerbeek, elle est à l’initiative d’un projet de mini-potager dans les parterres des casse-vitesse de sa rue.

Quelques bougies allumées sur la table, un grand sapin déjà décoré, un parquet qui craque… c’est dans une agréable maison de la rue Frédéric Pelletier, dans la commune bruxelloise, que Joëlle Van Zuylen m’a accueilli. Cette conseillère communale, aussi attachée à sa commune qu’à l’environnement, a décidé il y a quelques années de créer des mini-potagers dans sa rue.  « L’idée nous est venu, ma voisine et moi, lorsque la commune a décidé d’installer de nouveaux casse-vitesse dans notre rue. Elle voulait y planter des fleurs, nous avons proposé d’y faire un petit potager à la place, et le projet a été accepté », explique Joëlle Van Zuylen. Et d’ajouter : « On a ensuite vu qu’il existait la même chose dans d’autres communes, sous le nom de Incredible Edible (incroyables comestibles), qui existe déjà dans plusieurs pays européens ».  

Changer la philosophie des gens

La principale motivation de la conseillère communale était de dynamiser sa rue. « Je voulais changer la philosophie des habitants de ma rue. Pour certaines personnes de la ville, les légumes s’achètent dans les supermarchés. Mais non, les légumes poussent d’abord dans la terre ! », insiste-t-elle. Après quelques années, le résultat est là : les gens achètent leurs légumes quand c’est la saison.

« Partager fait partie de mes valeurs »

Quand on demande à Joëlle Van Zuylen de parler de ses valeurs qui la définissent, le premier mot qui lui vient à l’esprit est le partage. « En été, chacun cueille quelques légumes et les partage avec la rue. Il y a quelques semaines, un mail circulait : un habitant avait  plusieurs arbres fruitiers, et a proposé de les donner à ceux qui voulaient, gratuitement  », raconte Joelle Van zuylen.

Ces petits potagers ont donc permis de renforcer les liens et la solidarité dans la rue mais aussi de manger plus sain. Manger mieux et localement, ce sont deux autres valeurs de cette maman de six enfants. « J’ai même quelques poules chez moi, chaque matin je récolte leurs œufs et on les consomme  », ajoute-t-elle.

«  Une femme dynamique »

Ce projet de mini-potager plait dans la rue et les riverains sont contents. À l’image de Catherine Piette, sa voisine d’en face, également très impliquée dans les projets environnementaux et à la base des mini-potagers. Dynamique, toujours enthousiaste et autonome, voilà comment Catherine Piette définit Joëlle Van Zuylen. Mais la conseillère communale l’annonce, la prochaine étape de son engagement vers la nature, l’environnement et la nourriture plus saine : commander des paniers bio et privilégier le circuit court.

carte des Incredible Edible en Belgique

 

Anthony Keppenne

 

Créations éditoriales