L’immortelle Marguerite Yourcenar

09-11-2017   Magazine

Un passé, une consécration, un personnage… Marguerite Yourcenar, une femme captivante et dévouée pour l’écriture, inspire bon nombre d’entre nous. Aujourd’hui, cela fait trente ans que cette icône de la littérature reste immortelle.  

Ce mardi 7 novembre, à la bibliothèque des Riches Claires à Bruxelles, se tenait une conférence, Yourcenar, 30 ans après, plus que jamais immortelle, animée par Michèle GoslarA l’occasion des trente ans de la mort de la romancière et de la sortie prochaine du livre de Michèle Goslar, “Yourcenar en image”,  l’iconique femme de lettres est mise à l’honneur.

L’auteure balaye les passions de Margueritte Yourcenar et recense ce qui caractérise ce qu’elle est, depuis plusieurs années, une femme à la réputation considérable. La conférence met en exergue les collections de cette auteure majeure et indémodable, lue encore aujourd’hui.

Michèle Goslar raconte l’histoire de Yourcenar avec une grande aisance, « elle parle sans notes, elle connaît son sujet sur le bout des doigts », raconte une salariée de la bibliothèque des Riches Claires. Son récit traverse les années, passant par les relations affectives de Marguerite vivant d’« amours impossibles », à son engagement pour l’écologie « qui est pour elle essentiel » et par son goût prononcé pour les voyages, « qui nous ébranlent dans notre confort », cite Michèle. A l’entendre, on a l’impression de voir Marguerite Yourcenar revivre au travers des mots qu’elle prononce.

 

Mais qui est Margueritte Yourcenar ?

La romancière marque l’histoire de la littérature par « son style et par l’universalité de ses personnages ».

Connu et reconnu, le nom de Marguerite Yourcenar est aujourd’hui porté par différents établissements, à savoir des bibliothèques, des écoles, etc. Son (quasi) anagramme (inversion des lettres de “Cleenwerck de Crayencour”- son nom de naissance- pour créer un nouveau mot) est également repris pour un prix littéraire, le “Prix Yourcenar”, d’ailleurs, décerné cette année à Annie Ernaux.

Cependant, derrière cette talentueuse écrivaine se cache une femme de caractère…                                                          Marguerite Yourcenar avait un grand intérêt et une opinion sur beaucoup de sujets, les animaux, l’amour, la littérature contemporaine, la critique sociale, la condition féminine… D’ailleurs, bien loin d’un combat militant, Marguerite s’oppose, en un sens, au féminisme, qu’elle juge « d’étiquette ».

De nouvelles conférences seront données par Michèle Goslar durant les prochains mois. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Crédit photo : Berhard De Grendel