Marie-Rose Geuten, l’Echevine de l’environnement jamais à court d’idées

Crédits photos : Natacha Fayt
24-11-2016   Magazine
Marie-Rose Geuten est Echevine à Etterbeek depuis 10 ans, c’est de son initiative qu’est née la Donnerie d’Etterbeek. Elle exerce son deuxième mandat d’Echevine de l’Energie, de l‘Environnement, de la Propreté, du Développement durable, du Tourisme et de l’Egalité Femme-Homme. La Donnerie d’Etterbeek c’est d’une part les Give-Box – disséminées dans toute la commune – et d’autre part la donnerie virtuelle.

 Une idée centrale : donner au lieu de jeter

Le concept des Give-Box est né à Berlin en 2011 et depuis ces boites à dons fleurissent un peu partout en Europe.


Le principe est simple : vous n’avez plus besoin d’un livre, d’une peluche, d’un puzzle,… ? Vous le déposez dans la boite. Quelque chose vous intéresse dans la boite, vous le prenez, c’est gratuit ! Cette démarche s’inscrit dans une volonté de ne plus jeter les objets encore en bon état. Moins de gaspillage, moins de déchet.  

C’est aussi l’occasion d’adapter le concept à divers évènements. La maison communale accueille deux Give-Box et l’une d’elle a été customisée pour une occasion particulière…

Où trouver des Give-Box ?

Cette initiative communale fonctionne très bien, ce qui a donné une idée à l’Echevine Marie-Rose Geuten : On ne peut mettre que des choses relativement petites, qui entrent dans l’armoire. Pour les objets beaucoup plus encombrants, pour les personnes plus âgées ou les personnes à mobilité réduite, je me suis dit qu’il fallait créer une plateforme où les gens qui ont quelque chose à donner puissent l’indiquer.

C’est ainsi qu’est née la Donnerie d’Etterbeek, une donnerie virtuelle où les riverains se donnent des objets qu’ils n’utilisent plus.  Désormais, il est même possible de se prêter des objets. Car moins de gaspillage et de déchets ce n’est pas seulement ne pas jeter ce qui fonctionne encore, c’est aussi ne pas acheter quand ce n’est pas nécessaire. On n’a pas besoin d’une foreuse tous les jours, si on en a besoin une fois dans sa vie c’est un peu idiot d’en acheter une. 


Marie-Rose Geuten a également plus d’un tour dans son sac, elle est à l’initiative de divers projets communaux comme le Défi alimentation, le projet « Poules urbaines », la prime « lange lavable » ,…  Une politique environnementale rondement menée et créatrice de liens sociaux.  L’idée c’est de travailler avec les gens, ce n’est pas de les abreuver de beaux discours. Il faut prendre les gens et leur dire venez on va en cuisine ensemble et on vous explique !