STOP aux sacs plastique !

23-11-2017   Magazine

Il faut une seconde pour en produire un mais 400 ans pour qu’il se décompose dans la nature. Le sac plastique est un véritable fléau environnemental dont on pourrait se passer.

Les Belges ont tendance à oublier que les déchets abandonnés dans la nature ne disparaissent pas d’un claquement de doigts. Un sac plastique jeté dans les rues de Bruxelles peut échouer sur le littoral de la mer du Nord. Les conséquences de la pollution plastique sont désastreuses, et elles ne vont qu’en empirant.

La Wallonie a décidé d’en interdire l’utilisation le 1er décembre 2016, suivie par la Ville de Bruxelles le 1er septembre dernier. En Flandre, les discussions restent ouvertes. Le boycott des sacs plastique prend progressivement de l’ampleur, mais les Européens continuent d’en consommer 100 milliards par an, soit 190 000 chaque minute.

Les acteurs qui sensibilisent à cette cause sont pourtant nombreux. Depuis 2011 et le lancement de la campagne #BanTheBag, l’ONG européenne de protection des océans Surfrider se mobilise pour lutter contre les sacs plastique.

Faire changer les choses n’exige qu’un petit effort. « Nous voulons montrer qu’il existe des alternatives : le sac à dos, le filet pour les fruits et légumes, le tote bag, le cabas ou encore le sac biodégradable », explique Gaëlle Haut, porte-parole de Surfrider.

Le super-héros de demain, c’est Monsieur Tout-Le-Monde ! Son pouvoir est de sauver la planète par des réflexes du quotidien. La Semaine Européenne de la Réduction des Déchets est l’occasion parfaite pour commencer à adopter le bon comportement. Elle a lieu du 18 au 26 novembre.

Crédits photo : Cocoparisienne & Jedimentat44